Vicnet - Voilé

D!HR-32


Illustration : Thomas Cheneseau

D!HR-32 - 2017-01-31

Vicnet

Voilé

Vidéo(s)

Télécharger librement ou faire un

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 France.

Acheter une copie physique

CD : 5 € Ajouter au panier

À propos de la sortie

Pour sa 32ème sortie, Da ! Heard It Records propose avec Voilé de Vicnet, une musique qui s’explore comme une espace inconnu, et invite à chercher le caché derrière le visible, l’inouï derrière l’audible.

A quoi ça peut bien encore ressembler, la liberté, en 2017, quand tout et son contraire a déjà été essayé, contredit, annulé, réessayé? Vincent Tordjman s'est beaucoup posé la question, surtout ces dernières années. Très occupé à sa vie d'adulte mais le cœur toujours aussi passionné, entouré de trois tours remplies de machines, claviers, bidules très rares, il n'a eu de cesse, depuis son dernier disque (Mr. Hadopi, sorti en 2010 sur Da ! Heard It Records), d'enregistrer, enregistrer, encore, toujours enregistrer. En sept ans, il a sans doute amassé l'équivalent de cinq albums. Mais trop indécis, trop déçu par l'état toujours trop fluctuant de la scène autour de lui, il n'a rien fini, ou presque. Il a abandonné deux ou trois disques de skweee, un disque de jazz rock électronique, d'autres d'acid house, des compilations des musiques composées pour la scène ou d'electronica nocturne tweakée à la main.

Finalement, il a fini Voilé, tout de même, disque d'un genre qui n'existe pas. Sans dépit, sans autre ambition que de faire écouter la musique unique qui s'y cache - et il a peut être eu raison d'attendre.
Car Voilé le bien nommé, dont le titre s’accorde aux visuels impossibles à sourcer qui décorent sa pochette, est bien plus qu'un nouveau disque d'un artiste trop rare que trop peu, dans le monde injuste qui est le nôtre, attendraient encore. Il est le carnet intime d'un musicien trop doué pour son propre bien, qui a déversé en douze morceaux très généreux tout ce que son coeur de musicien pouvait produire de plus personnel, donc de meilleur, sans doute de plus beau.

L'aubaine pour l'auditeur, c'est que ça ne ressemble à rien. Or en écoutant Aladin, Princess ou Bamako, ce ne sont pas les images qui manqueront dans la tête de l'auditeur. Du thème de film imaginaire d'Idée de question à l'explosion psychédélique du morceau-titre, ce ne sont les références historiques qui font défaut non plus. Mais il suffit de se laisser enfermer dans n'importe quelle chanson en fermant les yeux pour comprendre qu'on a affaire ici à un cas très rare de disque joué, conçu, opéré avec des vieux synthés, sans qu’il ne ressemble à une visite de musée. Une aubaine, on l'a dit. Ou un concentré insensé de liberté.

Voilé, la 32eme sortie de Da ! Heard It Records est distribuée sous licence Creative Commons BY-NC-ND, l’album est librement écoutable et téléchargeable à l’adresse suivante : http://www.daheardit-records.net/fr/discography/dhr-32

Mastering par MomoSeb - Illustration e par Thomas Cheneseau - Pochette par Thibault Huertas - Communiqué de presse par Oliver Lamm

Discographie

TOP

Artistes

Illustrateurs

TOP

Informations

TOP

Da ! Heard it Records est un net-label qui existe depuis 2006. Label éclectique, il a pour ambition de promouvoir de nouveaux artistes et des nouvelles musiques. D!HR est un label ouvert au monde, tant aux artistes professionnels qu'aux amateurs, accessible à tout auditeur de par sa position engagée sur la culture libre et gratuite et par la nature de ses publications. En effet, chaque sortie est téléchargeable gratuitement sur le site, dans divers formats audios et disponible en CD série limitée à un prix abordable. Les morceaux sont diffusés sous une licence Creative Commons, encourageant le partage et la réutilisation des œuvres.

Découvrir le label

Documentaire: D!HR - Netlabel & Free Culture réalisé par Maxime Parasite
Radio: Da ! Heard It Records - Chamade par Nils
Radio: Da ! Heard It Records an anthology Netwaves

Greetings

Communiqué de presse : Anne, Fred, Germain, Léa, Ptite Gonze
Développement, etc : Michel Bertier
Mastering/Mixage : Momo Seb, Romain Drogoul, Darren Keen
Traduction : Treas, Dany, Gabriel
Vidéos : Maxime Parasite, Pauline Angotti
Les artistes, donateurs, copains, ilustrateurs/trices, etc